L’âge de la maturité

Pour se reconstruire après un douloureux divorce, Stéphane retourne chez sa mère à trente ans passés. Il profite de son séjour pour l’aider à tenir son gîte rural. Mère et fils forment une bonne équipe… Jusqu’à ce que le comportement aguicheur de la veuve envers ses clients masculins révèle des tensions insoupçonnées qui menacent la complicité qui s’établit entre Stéphane et sa mère.

La boîte de Pandore : Initiée à la soumission

Arrivée à trente ans sans avoir exploré sa sexualité, Clara se questionne sur ses désirs, elle qui s’est toujours vue comme une jeune femme sage. Tout bascule quand, à un entretien d’embauche, elle fait la connaissance de Samuel et ressent immédiatement une forte attirance pour lui. Se noue une relation charnelle au cours de laquelle Samuel l’emmène doucement mais sûrement vers les rivages de la soumission. Clara réussira-t-elle à accepter ses fantasmes et à les vivre ?

Docteur Follanus : thérapie sexuelle

Suite à un malencontreux accident de la route, le narrateur se retrouve dans un centre de rééducation. Le Dr. Follanus, son médecin référent, lui propose un traitement expérimental afin d’accélérer sa guérison. Petite particularité : la doctoresse possède, entre les cuisses, une petite queue qui sécrète un jus aux vertus curatives. Difficile donc de résister aux charmes de la belle brune qui le dope aussitôt et le soumet à une thérapie sexuelle vivifiante. Pour sûr, à ce rythme, notre héros retrouvera rapidement l’usage de ses jambes.

Âneries [recueil] : des femmes et des équidés

Peau d’âne : Lors de la guerre de 14-18, une jeune paysanne tente tant bien que mal de vivre seule dans la ferme qu’elle occupait auparavant avec son mari. En manque de compagnie, elle raconte ses malheurs à Gédéon, l’âne, et, de ce fait, noue avec lui une affection toute humaine.
Fièvre équine : Les Rask ont une solide réputation d’éleveurs de chevaux de courses. Cependant, à la mort de la mère de famille, le père et les faux-jumeaux se mettent à entendre des voix : les chevaux leur parlent et les incitent à commettre mille péchés. Qu’est-ce qui ne tourne pas rond chez cette famille ?

Le petit plaisir de Julie

Julie a son petit plaisir qu’elle n’a jamais osé avouer à ses copains : elle préfère largement être longuement caressée ou léchée que pénétrée. Alors célibataire, Julie enchaîne les conquêtes et les déceptions. Pour dix minutes de plaisir souvent bâclé, elle est obligée d’écarter les cuisses et d’accepter l’intromission rituelle du phallus. Existe-t-il sur cette terre un type d’homme pour Julie ?

Pet-sitting : saillie par la bête

Virginie n’aime pas particulièrement les animaux mais elle accepte de dépanner sa sœur en gardant Hector, son Saint-bernard, le temps d’un week-end. De petit accident en petit accident, la sexualité refoulée de Virginie la vieille-fille éclate sans crier gare et se reporte sur le seul mâle des environs : Hector. Le récit d’un dépucelage zoophile tabou.

L’art de la façade

Greg est un jeune père de famille à la vie exemplaire. La semaine, il occupe un poste à responsabilité et, quand il rentre, il s’occupe de sa fille. Pour décompresser, il fait du tennis avec ses collègues, déjeune chez ses beaux-parents le dimanche et part chaque année deux semaines en vacances au Touquet mais les choses sont-elles toujours si simples, si limpides ? Greg embauche un étudiant comme baby-sitter, un événement a priori insignifiant, sauf que le garçon est ouvertement gay et repère aussitôt cette brèche que Greg a passé sa vie à combler.

Pèlerinage sexuel : Pluralité à Compostelle

Une quarantenaire s’engage sur le chemin de Saint-Jacques de Compostelle en espérant s’affranchir du souvenir de son ex-mari. Au refuge, elle se retrouve avec trois hommes plus jeunes : Jérôme le baroudeur, Bastien l’étudiant musicien et François, son faux jumeau entreprenant. La fraternité des Jacquets réchauffera-t-elle le cœur et la couche de notre frétillante divorcée ?

Opium : mâle initiation

Début du XXe siècle. Comme bien des marins qui débarquent à Toulon pour une courte escale, Victor cherche l’amusement. Dans une fumerie d’opium, il fait la rencontre d’un riche dandy qui lui propose de partager le boy indochinois qui plaît tant à Victor.

Vice à Vegas : désirs interdits de soumissions

Je m’appelle Marion Prevost, je suis une trentenaire bien sous tous rapports, à l’aise au travail et dans mon couple. Cependant, derrière la façade brillante de la jeune cadre dynamique se cache une réalité autrement sulfureuse : je rêve en secret de subir tous les outrages de la main d’un homme ; d’être punie, attachée, fessée, humiliée, partagée. Je cache à mon fiancé mes penchants sadomasochistes. Le mariage approchant, mes désirs de soumission s’intensifient. Je profite alors d’un voyage d’affaire à Las Vegas pour oser vivre mes fantasmes et éviter tous regrets futurs. Je rencontre quelqu’un en ligne. Il n’y a pas d’ambiguïté, plus de fausse pudeur : il s’appelle Erik, c’est un Maître expérimenté. La réalité sera-t-elle au niveau de mes espérances ?